Eclairons-nous sur la différence de Celluma.

Classé dans : Non classé | 1

Il existe une large gamme de paramètres optiques nécessaires pour induire des réponses cellulaires pour des résultats thérapeutiques souhaités.

Ces exigences spécifiques et approuvées pour une luminothérapie efficace commencent par le choix des bonnes longueurs d’onde : bleue, rouge et proche infrarouge. Ce sont les longueurs d’onde les plus largement soutenues par des recherches scientifiques crédibles pour l’application efficace de la luminothérapie à faible intensité.

La livraison et le traitement de l’énergie sont également des paramètres cruciaux. L’importance du placement de l’appareil et de la proximité des tissus est un aspect de la luminothérapie à LED souvent mal compris et rarement expliqué.

La clé de l’efficacité consiste à rapprocher le plus possible les émissions lumineuses de la peau pour garantir une absorption de l’énergie optimale. Basé sur la conception de “prise de forme” brevetée de Celluma, aucun autre appareil LED n’est capable de se positionner mieux ou plus facilement que Celluma.

Nous savons, sur base de la loi du carré inverse de la physique optique, que la proximité de la zone de traitement est la clé de l’efficacité. Cette loi s’applique à tous les appareils de luminothérapie. Afin de compenser le facteur de distance, les premières machines ont été construites sur ce qui est considéré aujourd’hui comme des plateformes obsolètes et ont dû recourir à différentes stratégies, notamment l’augmentation du nombre de LED ou l’augmentation de la puissance de sortie. Cependant, ces tactiques ne compensent pas la distance à laquelle elles sont positionnées par rapport à la peau. Elles augmentent, cependant, considérablement le coût de ces appareils encombrants. La clé de l’efficacité de la luminothérapie n’est pas la quantité d’énergie produite par un appareil, ni le nombre de LED, mais la quantité d’énergie disponible pour l’absorption par le tissu.

La loi carré inverse stipule que certaines forces sur un objet varient en fonction du carré inverse de la distance entre l’objet et la source de la force. L’énergie lumineuse obéit à cette loi. Par exemple, un objet placé à trois pouces d’une source de lumière ne recevra qu’un neuvième d’énergie par rapport à un objet placé à un pouce de la lumière. En termes simples et en suivant les principes de la loi du carré inverse, nous comprenons que plus l’énergie lumineuse est proche de la peau, plus l’énergie est absorbée et plus vite vous verrez des résultats.

Qu’est ce que cela signifie exactement pour vous et comment utilisez-vous ces informations pour optimiser les résultats ?

Les progrès actuels de la technologie LED permettent à Celluma de produire des appareils qui tirent parti de la loi du carré inverse. Les appareils Celluma sont flexibles et prennent une forme qui leur permet d’être profilés étroitement à la zone de traitement. En application, cela signifie des résultats plus rapides, meilleures et plus durables pour vous, vos clients et vos patients. Essentiellement, placer Celluma ou tout autre appareil de luminothérapie plus loin de la peau ne le rendra pas inefficace mais moins efficace.

  1. Any

    Bonjour et merci celluma pour différents super articles.
    J’avais sérieusement des problèmes de boutons notamment celles de l’acné mais grâce a ces astuces j’ai pu m’en débarrasser complètement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *